FR EN
Retour
14 juin 2011 Actualités

Comme le titre joliment Anne-Noémie DORION dans son article paru dans la LJA, l’improvisation est une activité profitable pour tout orateur qui sait s’enrichir des différences

Stéphane LATASTE, associé fondateur de Stasi Chatain & Associés est aussi l’un des fondateurs, en 1989, avec un camarade de sa promotion de la Conférence, de la « Ligue d’improvisation du barreau de Paris » (LIBAP), école d’éloquence inspirée de la pratique régulière de la défense pénale en « flagrants délits » puis en « comparutions immédiates » et de la rencontre avec des comédiens de la ligue d’improvisation française (LIF) de théâtre (Catherine Boeuf, Alex Métayer, Christian Sinninger…).
Devenue une véritable institution, la LIBAP a formé de nombreux avocats à la prise de parole publique improvisée. Elle fait s’affronter régulièrement des avocats aux comédiens des différentes ligues d’improvisation francophones. Vingt ans plus tard, dans le droit fil de cette confrontation de différents professionnels de la parole, Stéphane Lataste créait la « joute des Conférences », concours d’éloquence faisant s’affronter en une épreuve d’art oratoire mixte (un discours préparé en quelques heures, suivi d’une diatribe) des concurrents issus de l’école du Barreau et de la Conférence Olivain de la rue Saint-Guillaume : là encore, l’enrichissement des concurrents, qu’ils se destinent à devenir avocats ou « politiques », naît de leurs différences.

Extrait : « Depuis 22 ans, la ligue d’improvisation du barreau de Paris (Libap) défend les couleurs de l’ordre professionnel de la capitale au sein de différents matchs d’improvisation… »

Article parue dans la LJA, hors série n°20 – par Anne-Noémie DORION, juin 2011
Lire l’article

Retour
PUBLICATIONS 14 juin 14Actualités

Comme le titre joliment Anne-Noémie DORION dans son article paru dans la LJA, l’improvisation est une activité profitable pour tout orateur qui sait s’enrichir des différences

Stéphane LATASTE, associé fondateur de Stasi Chatain & Associés est aussi l’un des fondateurs, en 1989, avec un camarade de sa promotion de la Conférence, de la « Ligue d’improvisation du barreau de Paris » (LIBAP), école d’éloquence inspirée de la pratique régulière de la défense pénale en « flagrants délits » puis en « comparutions immédiates » et de la rencontre avec des comédiens de la ligue d’improvisation française (LIF) de théâtre (Catherine Boeuf, Alex Métayer, Christian Sinninger…).
Devenue une véritable institution, la LIBAP a formé de nombreux avocats à la prise de parole publique improvisée. Elle fait s’affronter régulièrement des avocats aux comédiens des différentes ligues d’improvisation francophones. Vingt ans plus tard, dans le droit fil de cette confrontation de différents professionnels de la parole, Stéphane Lataste créait la « joute des Conférences », concours d’éloquence faisant s’affronter en une épreuve d’art oratoire mixte (un discours préparé en quelques heures, suivi d’une diatribe) des concurrents issus de l’école du Barreau et de la Conférence Olivain de la rue Saint-Guillaume : là encore, l’enrichissement des concurrents, qu’ils se destinent à devenir avocats ou « politiques », naît de leurs différences.

Extrait : « Depuis 22 ans, la ligue d’improvisation du barreau de Paris (Libap) défend les couleurs de l’ordre professionnel de la capitale au sein de différents matchs d’improvisation… »

Article parue dans la LJA, hors série n°20 – par Anne-Noémie DORION, juin 2011
Lire l’article

This site is registered on wpml.org as a development site.